Écriture des poilus et déchirure du pouvoir d'expression

Event start date
Event start time
12.00
Place

Pinni B building, auditorium 1097, address: Kanslerinrinne 1

Doctoral defence of M.A. Anne-Laure Kiviniemi

Écriture des poilus et déchirure du pouvoir d'expression

The field of science of the dissertation is French language.

The opponent is professor emerita Anna Jaubert (Université de Nice, France). Professor Jukka Havu acts as the custos.

The language of the dissertation defence is French.

Écriture des poilus et déchirure du pouvoir d’expression

This study, which is situated in the field of pragmatic stylistics, proposes to reflect on the question of the progressive emergence of style by studying the writings of ordinary people, the letters of soldiers of the First World War.

Cette étude de stylistique pragmatique se propose de réfléchir à la question de la progressivité du style en étudiant des écrits de gens ordinaires, des lettres de soldats de la Première guerre mondiale.

L’étude stylistique d’écrits de gens ordinaires se justifie par les réflexions théoriques récentes sur le style. Auparavant réduit à sa valeur esthétique (le style d’auteur) ou à sa valeur sociale (la marque de singularisation de certains groupes sociaux), le style est vu désormais comme un objet évolutif (plus ou moins subjectif et plus ou moins esthétisé) : il est l’inscription particulière de chaque sujet parlant dans la langue. Tout écrit serait ainsi susceptible de faire l’objet d’une étude stylistique. Pour mieux comprendre le style et sa genèse, il est ainsi fondé de l’étudier dans des textes où il n’est pas en pleine maîtrise, mais où l’on peut en deviner les germes.

La prise en compte de tels types de textes aux côtés d’écrits littéraires permet de recentrer l’objet de la stylistique sur les modalités de production de sens et de valeur. Le genre épistolaire, à la bascule entre ordinarité et littérarité, se prête particulièrement bien à l’observation du style, de ses prémices à son épanouissement.

Dans ce travail, il s’agit d’étudier comment des scripteurs plus ou moins habiles s’inscrivent singulièrement dans la langue, l’objectif étant de vérifier que les ressorts qui actionnent le style se trouvent cachés dans les formes les plus banales de la langue (Bally, 2014 [1913] : 61). L’idée est de montrer l’intérêt de l’étude d’écritures ordinaires en stylistique et de défendre le droit à l’existence du style et de la stylistique au-delà du langage poétique.
                                               ******

The dissertation is published in the publication series of Acta Universitatis Tamperensis; 2284, Tampere University Press, Tampere 2017. The dissertation is also published in the e-series Acta Electronica Universitatis Tamperensis; 1787, Tampere University Press 2017.

 

Additional information